Alexandra Falba

Alexandra Falba
photo: Raphaël Lugassy

Il y a une légende qui circule sur Paris selon laquelle la première fois que j’ai rencontré Alexandra Falba elle était en train de faire une manucure à Jane Fonda en terrasse du Martinez mais je ne préfère pas colporter ce genre de ragots.

Bon je l’avoue, oui on s’est bien rencontrées à Cannes en 2010 car pour ma première montée des marches Alexandra s’était occupée de ma mise en beauté et j’avais été frappée par sa douceur, son intelligence et son humilité. Plus j’en apprenais sur elle plus j’étais fascinée par son parcours hors-norme et déjanté.

Ingénieur de formation, Alexandra a eu une première vie en tant qu’œnologue avant de suivre une passion annexe: la manucure. Autodidacte culottée, elle entre chez le distributeur français d’OPI chez qui elle se rend rapidement indispensable.

Nerd ultime des compositions des produits, ses connaissances tant en chimie qu’en parfum et cosmétique lui donnent un point de vue unique sur ce métier et son industrie depuis la conception jusqu’à l’application artistique. Et son esprit créatif et touche-à-tout l’amène aujourd’hui aussi à la direction artistique pure.

Tout est possible, et ce sera parfait, pourvu qu’il y ait de l'audace.

Elle est également très appréciée pour son expérience dans les défilés et grands évènements mondains pendant lesquels elle a noué des relations de confiance tant avec les célébrités et qu’avec les marques.

Vous pouvez regarder son épisode d’Antics ici.